Quels sont les premiers signes de la sénilité ?

L’entrée dans le troisième âge est une période qui s’accompagne de son lot de maladies. Parmi elles figure la sénilité qui est souvent confondue à l’Alzheimer. Pour y faire face, vous devez connaître les signes de cette dernière. Découvrez dans ce mini-guide les premiers symptômes de cette maladie.

La perte de la mémoire : un signe qui doit vous alerter

La sénilité est une maladie que vous devez prendre au sérieux. Pour cela, vous devez chercher à connaître ses signes. Ainsi, la perte de mémoire doit vous alerter. En réalité, les troubles de la mémoire sont considérés comme l’un des premiers symptômes annonciateurs d’une telle pathologie.

A découvrir également : Tout savoir sur la ménopause

Vous allez remarquer que c’est la mémoire récente qui est dégradée lorsqu’il s’agit de sénilité. Néanmoins, vous devez faire attention pour ne pas confondre ce mal avec une démence de la mémoire. La plus connue est la maladie d’Alzheimer qui entraine une lésion au niveau du cerveau. Ce qui engendre une détérioration de l’état de santé.

La modification du comportement

sénilité

A voir aussi : Puis-je conserver la mutuelle santé de mon entreprise à la retraite ?

Les troubles de comportement sont souvent à la base de la fatigue observée chez certains aidants familiaux. Lorsque le sujet est atteint d’une sénilité, il aura des sautes d’humeur et un changement brusque d’attitude.

Il devient irritable et sa personnalité change automatiquement. Vous allez méconnaître le sujet lorsque cela arrive. Les troubles de comportement sont parfois vus comme le résultat d’une fatigue, mais vous devez surveiller la personne qui en est victime de très près.

Il faut suivre cette dernière pour voir si cela va s’améliorer ou s’amplifier. Aussi, il faut noter que dans certains cas, les signes sont plus graves avec des délires paranoïaques et une dépression qui est suivie d’une agressivité.

Les troubles de sommeil

Lorsque vous avez un parent qui se plaint d’insomnie ou qui se réveille plusieurs fois dans la nuit, vous devez l’amener voir un médecin. Les problèmes de sommeil comptent aussi parmi les signes de la sénilité.

Dans ce cas, posez des questions à votre parent pour en savoir un peu plus sur la qualité de ses nuits. Demandez-lui s’il se sent obligé de prendre des comprimés avant de trouver le sommeil. Si tel est le cas, vous devez le conduire à l’hôpital.

Les signes de désorientation

Lorsque vous avez une personne âgée qui vit avec vous, vous devez faire attention. Les signes de désorientation sont caractérisés par une difficulté à se repérer dans un endroit censé lui être familier comme son domicile, la chambre, etc.

Sachez que la sénilité est très proche de la maladie d’Alzheimer alors, vous devez faire attention pour ne pas faire de confusion. Si vous avez un proche qui montre tous les signes évoqués ci-dessus, il faut aller voir un professionnel de la santé. Il est la seule personne qui est en mesure de dire avec exactitude si vos doutes sont fondés

ARTICLES LIÉS