Tout savoir sur la ménopause

La ménopause est un phénomène naturel qui vient naturellement chez toutes les femmes et qui marque la fin de la fertilité d’une femme. Ce phénomène s’accompagne généralement de plusieurs symptômes qu’il est possible de soigner à travers certains traitements. Dans cet article, trouver les informations qu’il faut absolument connaitre sur la ménopause.

La ménopause c’est quoi exactement ?

La ménopause est un phénomène qui intervient chez toutes les femmes entre l’âge de 45 ans et 55 ans. Il faut cependant noter qu’il est possible d’avoir des cas de ménopause précoce qui surviennent avant l’âge de 40 ans. Contrairement à ces femmes, la ménopause chez certaines femmes peut avoir une ménopause tardive qui intervient après 60 ans. Mais il faut noter que ces cas sont très rares.

A voir aussi : Quels sont les premiers signes de la sénilité ?

La ménopause est un phénomène qui se caractérise par l’arrêt complet de la production d’ovocytes par l’organisme de la femme. Ce phénomène est souvent marqué par des bouffées de chaleur et une sécheresse vaginale. Le plus souvent, ces deux symptômes peuvent provoquer l’anxiété et la dépression. Chez certaines personnes, il est également possible d’observer une irritabilité, une libido réduite ou encore la peau sèche. Par ailleurs, la ménopause peut provoquer des douleurs lors des rapports sexuels. Aussi, des symptômes comme la fatigue, la transpiration, des troubles de sommeils ou encore l’insomnie.

A lire en complément : Aménagement salle de bains seniors : coûts, aides financières et subventions

Comment soigner les symptômes liés à la ménopause ?

Sachez qu’il est impossible de guérir la ménopause. Cependant, il est tout à fait possible de guérir ou de trouver des solutions aux différents symptômes qui y sont liés. Pour pallier les problèmes liés à la sécheresse vaginale, il faudra opter pour l’utilisation de lubrifiant. Quant à l’insomnie, la prise de somnifère est parfois conseillée. Mais il existe des solutions naturelles à long terme comme le sport et le yoga qui devrait vous permettre de retrouver un sommeil paisible. Il faudra aussi adopter une bonne alimentation saine pour une meilleure qualité de vie.

Pour éviter les bouffées de chaleur, le stress, l’anxiété et les sauts d’humeur, il faudra opter pour les techniques de relaxation. Vous pourrez ainsi maitriser votre humeur et profiter d’un meilleur bien-être. Il existe de produits qui permettent d’avoir une meilleure qualité de vie. Aussi, pouvez opter pour la prise de complémentaires alimentaires et les combinés avec d’autres produits. La prise d’hormones est également un traitement qui permet de réguler l’activité des organes. En cas de ménopause, il est conseillé de vous rapprocher d’un gynécologue qui saura mieux vous orienter et trouver le traitement idéal contre les différents symptômes.

Les différentes phases de la ménopause et leurs impacts sur le corps

La ménopause est divisée en trois phases distinctes : la périménopause, la ménopause et la post-ménopause. Chacune de ces étapes présente des symptômes différents qui affectent le corps de manière unique.

Pendant la période de périménopause, les niveaux d’hormones sexuelles commencent à diminuer et peuvent fluctuer considérablement, entraînant ainsi certains symptômes tels que des saignements menstruels irréguliers ou une augmentation du nombre de bouffées de chaleur. Les femmes peuvent aussi ressentir une diminution de leur libido pendant cette phase.

Lorsque l’on atteint l’âge moyen où survient généralement la ménopause (autour de 50 ans), il est commun pour les femmes d’expérimenter un certain nombre de symptômes désagréables. Les principaux signaux comprennent notamment des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes, une sécheresse vaginale, une baisse notable du désir sexuel ou encore une irritabilité accrue. La durée moyenne pour passer par cette phase est d’environ deux ans mais peut aller jusqu’à cinq ans.

Après avoir traversé toutes les étapes liées à la ménopause elle-même, beaucoup pensent qu’il n’y a plus rien à craindre. Cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité car même après la fin effective des règles (la post-ménopause), les taux hormonaux continuent toujours à flotter autour d’un point bas et cela continue donc bien au-delà du seuil symbolique représentant « l’arrêt des menstruations ». Cela peut conduire à une perte osseuse accrue, ce qui augmente le risque de fractures. Les femmes peuvent aussi éprouver une prise de poids plus importante et un ralentissement général du métabolisme.

Il est capital de reconnaître ces symptômes afin qu’elles puissent prendre les mesures nécessaires pour atténuer tout impact sur leur corps. Le meilleur moyen de faire face à la ménopause est d’adopter une alimentation saine, régulière et équilibrée avec des légumes verts feuillus riches en calcium, ainsi qu’un mode de vie actif comprenant une activité physique régulière telle que la marche ou le yoga. La pratique méditative peut aider à gérer le stress lié aux changements hormonaux.

Les changements hormonaux pendant la ménopause et leur influence sur la santé

Pendant la ménopause, les niveaux d’hormones sexuelles telles que l’œstrogène et la progestérone diminuent considérablement. Ces hormones jouent un rôle important dans le maintien de la santé reproductive ainsi que dans celle globale des femmes.

Lorsque ces taux hormonaux baissent, cela peut entraîner une variété de symptômes tels qu’une augmentation du risque d’ostéoporose en raison d’une perte osseuse accrue, une prise de poids plus importante due à un ralentissement général du métabolisme et même une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires.

Les changements hormonaux peuvent aussi affecter négativement le système urinaire. Les femmes peuvent souffrir d’infections urinaires, qui sont plus fréquentes durant cette période car les niveaux d’œstrogènes ‘protègent’ contre celles-ci habituellement mais avec leur chute lors de la ménopause elles ont tendance à se multiplier.

Certaines femmes peuvent éprouver des douleurs articulaires liées aux changements hormonaux. Il a été démontré que l’œstrogène aide à protéger les articulations, donc lorsque les taux chutent au cours de la ménopause, cela peut causer des inflammations ou encore des troubles comme l’arthrite rhumatoïde qui deviennent soudainement pires chez certaines femmes.

En discutant avec leur médecin, les femmes peuvent trouver des solutions pour soulager ces symptômes qui ont tendance à rendre cette phase de transition difficile. Certains traitements hormonaux substitutifs sont aussi disponibles pour aider à atténuer les effets négatifs de la ménopause.

Il est donc recommandé aux femmes d’être attentives aux signaux envoyés par leur corps lorsqu’elles traversent la période de ménopause afin qu’elles puissent obtenir l’aide médicale dont elles ont besoin pour continuer à vivre pleinement leur vie quotidienne sans être constamment gênées par ces symptômes indésirables.

ARTICLES LIÉS