Comment installer un éclairage LED dans un escalier ?

Descendre ou monter un escalier peut très vite devenir périlleux pour un senior surtout quand la luminosité est faible. Un moyen de contourner cet état de choses est d’installer un éclairage LED. Cela est toutefois loin d’être évident si vous ne savez pas comment vous y prendre. Découvrez ici quelques astuces pour y arriver.

Bien choisir l’éclairage LED à installer

Avant toute installation, il vous faut choisir la LED adaptée à vos besoins. Votre choix dépendra surtout de la puissance de l’éclairage, mais aussi de la chaleur de sa lumière. Pour permettre au senior de bien s’orienter dans les escaliers, un éclairage LED secondaire sera suffisant avec une puissance d’environ 9,6 W/m.

Lire également : Les meilleurs équipements pour une salle de bain sécurisée pour les ainés

En dehors de la puissance de l’éclairage, le lumen influencera la brillance de la lumière. C’est donc une modalité importante dont il faut tenir compte pour l’installation de la LED dans les escaliers. Pour une bonne visibilité, il est recommandé d’opter pour des LED d’au moins 500 lumens par mètre (lm/m).

Pour ce qui est de la couleur de l’éclairage, le tout dépend de sa température mesurée en kelvins (K). Plus elle est faible, plus la couleur de la LED sera chaude. Si vous préférez cette option, choisissez un dispositif avec une température allant de 2 700 à 3 500 K. Au-delà de cette valeur, vous obtiendrez une lumière blanche.

A voir aussi : Améliorer le confort des seniors avec des outils ergonomiques et pratiques pour leur quotidien

Procéder à l’installation du dispositif

installer un éclairage LED dans un escalier

Après avoir choisi l’éclairage qu’il vous faut, vous pouvez passer à l’installation. Il vous suffira de choisir l’emplacement de l’éclairage. Généralement, il se prête à une installation sous la bande de roulement de l’escalier, sous la main courante au niveau de la balustrade, etc.

Dans un cas comme dans l’autre, prévoyez une longueur de LED suffisante pour couvrir toute l’installation. De même, vous aurez besoin d’un transformateur. Pour certains modèles de LED, celui-ci est directement fourni à l’achat et possède la puissance idéale pour le fonctionnement du dispositif.

Lorsque ce n’est pas le cas, vous devrez l’acheter. Mais avant, il faudra calculer la puissance que peut supporter le transformateur, car le fonctionnement de l’éclairage LED en dépend.

Il suffit de multiplier la puissance au mètre de votre éclairage par la longueur totale nécessaire à l’installation complète. La valeur trouvée sera la puissance minimale que doit avoir votre transformateur.

Pour l’installation, rien de plus simple. Les éclairages LED disposent en majorité d’un ruban adhésif vous permettant de les fixer assez facilement. Mais avant, faites un test d’installation pour vous assurer que les LED s’allument. Il serait dommage de constater un dysfonctionnement après l’installation.

Une fois que tout marche, retirez la pellicule protégeant l’adhésif puis fixez l’accessoire à l’emplacement souhaité. Pour plus d’esthétique, vous pouvez utiliser des LED encastrées dans un profilé aluminium.

Reliez ensuite votre éclairage LED à votre transformateur qui sera par la suite connecté à la tension secteur (230 V AC) de votre domicile. Bien évidemment, tout ce raccordement se fera en coupant le courant électrique en amont.

Une fois la pose finie, remettez le courant puis allumez votre éclairage LED.

Les outils nécessaires pour installer un éclairage LED dans un escalier

Pour réussir l’installation d’un éclairage LED dans un escalier, vous devez disposer des outils nécessaires. Voici une liste non exhaustive pour vous aider à préparer le matériel adéquat :

• Un tournevis : cet outil sera utile pour démonter la plaque qui protège l’accès à votre câblage électrique.

• Une pince coupante : elle vous permettra de couper les fils électriques avec précision et sécurité.

• Des connecteurs électriques : ils vous seront indispensables pour relier les différentes parties du circuit d’éclairage. Veillez à choisir des connecteurs adaptés aux dimensions des fils que vous utiliserez.

• Du fil électrique : assurez-vous que le fil que vous allez utiliser soit approprié au courant maximal supporté par votre alimentation, sinon cela peut entraîner un danger potentiel.

• Un testeur de tension (ou multimètre) : indispensable pour s’assurer qu’il n’y a pas de charge résiduelle sur les fils avant toute manipulation.

En plus des outils cités ci-dessus, pensez aussi à porter des gants isolants et des lunettes de protection pendant toute la durée de l’installation. Effectivement, même si celle-ci ne semble pas très compliquée, il y a toujours un risque lié aux manipulations électriques.

Une fois tous ces éléments rassemblés, prenez bien le temps avant l’installation afin d’étudier consciencieusement votre projet étape par étape. Si toutefois cette procédure vous semble trop complexe, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de l’électricité pour réaliser cette installation en toute sécurité.

Conseils pour optimiser l’efficacité et la sécurité de l’éclairage LED dans un escalier

Une fois que vous avez terminé l’installation de votre éclairage LED dans votre escalier, pensez à bien optimiser son efficacité et sa sécurité. Pour cela, voici quelques conseils pratiques à suivre :

La température de couleur est un élément crucial pour obtenir la meilleure qualité d’éclairage possible. Il est recommandé d’utiliser des ampoules LED qui ont une température de couleur entre 2700K et 3000K pour créer une ambiance chaleureuse dans les espaces intérieurs.

L’utilisation d’un détecteur de mouvement peut considérablement améliorer la sécurité lorsqu’on monte ou descend les escaliers en réduisant le risque potentiellement dangereux lié aux zones mal éclairées ou sombres.

L’installation d’un variateur permet d’ajuster l’intensité lumineuse en fonction du moment de la journée, ce qui peut aider à économiser sur les coûts énergétiques tout en créant différentes ambiances avec un seul dispositif.

Les bandes LED doivent être installées sous chaque marche et non directement orientées vers le bas afin que la luminosité ne soit pas trop intense et ne crée pas de reflets aveuglants sur chaque marche.

En respectant les normes NF C15-100 qui réglementent l’installation électrique dans un logement, vous garantissez une installation conforme.

En suivant ces quelques conseils simples, vous pourrez optimiser votre éclairage LED et bénéficier d’un système sûr et efficace. Profitez de cette technologie dernier cri pour créer une ambiance chaleureuse tout en améliorant la sécurité de vos escaliers.

ARTICLES LIÉS