Pourquoi les personnes âgées deviennent parfois acariâtres ?

Vous constaterez que certaines personnes âgées ont une attitude bizarre vis-à-vis des autres et elles deviennent acariâtres. Ce n’est pas toujours volontaire. Dans certains cas, il s’agit d’une maladie à laquelle il faut trouver une solution. Cela dit, il faut d’abord connaitre les différentes causes possibles. Ce mini-guide vous en dit plus sur les éventuelles raisons.

Les personnes âgées deviennent acariâtres à cause du syndrome de glissement

Certaines personnes âgées développent une agressivité vis-à-vis des gens de leur entourage parce qu’elles souffrent simplement du syndrome de glissement. Lorsque le senior a ce mal, vous allez le méconnaitre.

A lire également : La donation de son vivant après 70 ans : ce que vous devez savoir

Ce dernier ne va plus manger ni parler. Il sera déconnecté de la réalité. Cela est parfois difficile à vivre pour les parents, la famille proche et surtout pour le personnel soignant.

La maladie d’Alzheimer : une probable cause de l’agressivité des personnes âgées

personnes âgées

A lire en complément : Robot assistant ElliQ pour seniors : innovation et autonomie au quotidien

Bon nombre de seniors deviennent parfois acariâtres à cause de la maladie d’Alzheimer. Lorsque la personne âgée est atteinte de cette maladie, elle a un changement de comportement. Il y a aussi d’autres maladies comme la démence aussi bien que la sénilité qui sont à l’origine de ce changement observé.

Vous remarquerez que le patient devient déprimé et n’est plus la même personne avec laquelle vous étiez il y a juste à peine quelques instants. Vous allez avoir des sautes d’humeur, il va vouloir s’isoler. Tous ces faits démontrent une possible maladie d’Alzheimer. Surtout quand le senior devient une personne agressive et méchante envers tout le monde sans raison évidente.

Autres causes qui amènent les personnes âgées à être acariâtres

Il existe d’autres causes qui sont en mesure de justifier le fait que les personnes âgées deviennent acariâtres. Vous devez comprendre que l’agressivité ou la méchanceté d’un senior est toujours une démonstration d’un souci caché qu’il a du mal à gérer. Il revient à vous de faire attention et de ne pas confondre cela à une possible transformation de l’âge. En réalité, l’agressivité lui permet de gérer et de supporter en quelque sorte son état et de faire part de son mal-être.

Alors, les principales causes qui sont susceptibles d’être à la base de l’agressivité de la personne âgée sont souvent un accident vasculaire et le changement d’un traitement médical. Il y a aussi la maladie de Parkinson et les troubles mentaux.

Certaines douleurs négligées qui ne répondent pas à un traitement à l’exemple des céphalées rendent par les seniors agressifs. N’oubliez que la perte d’un parent proche ou les difficultés relationnelles avec son environnement sont aussi des pistes à évaluer dans ce cas.

Pour finir, vous avez la peur d’être laissé seul, de se sentir abandonner par les autres et la mort.

La solitude et l’isolement social : des facteurs qui augmentent l’acariâtreté chez les personnes âgées

La solitude et l’isolement social sont des facteurs qui augmentent considérablement l’acariâtreté chez les personnes âgées. Effectivement, la perte d’un conjoint ou d’autres êtres chers est un événement très difficile à vivre pour eux. Cette situation entraîne souvent une grande tristesse et un manque de motivation dans leur vie quotidienne.

Pour beaucoup de seniors, les relations sociales sont essentielles pour avoir une qualité de vie épanouie. Le fait de ne pas partager ses émotions avec autrui peut engendrer un repli sur soi-même et des comportements acariâtres envers son entourage proche.

Il faut des activités sociales organisées par le centre communal d’action sociale (CCAS) de votre ville. Les sorties régulières permettent aux seniors de rencontrer d’autres personnes et ainsi briser leur isolement social.

Il faut aussi noter que certaines pathologies comme Alzheimer peuvent accentuer ce sentiment d’isolement chez les personnes âgées déjà fragilisées par cette maladie sournoise. Par conséquent, la prise en compte rapide du problème doit être envisagée afin d’éviter l’apparition d’une situation délicate.

En définitive, la solitude et l’isolement social représentent deux causes majeures pouvant amener les seniors à adopter des comportements acariâtres.

L’impact des douleurs chroniques sur le caractère des personnes âgées : une explication de l’agressivité parfois observée

Au-delà de l’isolement social, les douleurs chroniques font aussi partie des causes de l’acariâtreté chez les personnes âgées. Effectivement, la douleur est un phénomène qui peut impacter fortement le moral d’un individu et donc son comportement envers son entourage.

Les douleurs chroniques peuvent être dues à divers facteurs comme l’arthrose, la spondylose dégénérative, ou encore une maladie cardiovasculaire. Ces maux provoquent souvent de grandes souffrances pour ceux qui en sont atteints. Les seniors ayant ces pathologies ont tendance à adopter un comportement acariâtre pour exprimer leur souffrance physique.

Les proches des seniors doivent prendre en compte cette problématique et aider leurs aînés dans leur vie quotidienne (aide aux tâches ménagères, courses…). Ils doivent faire attention à ne pas exacerber leur agressivité lorsqu’elle se manifeste et chercher plutôt à comprendre le contexte émotionnel du senior.

Les douleurs chroniques représentent une cause importante pouvant expliquer pourquoi certains seniors peuvent être acariâtres avec leur entourage. Il est donc indispensable de les prendre en compte et de les traiter pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées.

ARTICLES LIÉS