Frais d’obsèques : quelles aides pour les financer ?

Lors du décès d’un proche, il faut supporter la douleur liée à sa disparition et faire face aux dépenses pour ses obsèques. Ces dernières ne sont pas des moindres et peuvent représenter un coût important. Pour éviter cette pression financière en cette période difficile, vous pouvez recourir aux aides pour les familles endeuillées. Celles-ci sont nombreuses et peuvent provenir des organismes sociaux et collectivités ou des assurances souscrites par le défunt.

Les aides de financement des frais d’obsèques offertes par les organismes et collectivités sociaux

Les personnes éplorées par la perte d’un proche peuvent bénéficier d’un financement de la part de divers organismes sociaux et collectivités. Il suffit de faire les démarches nécessaires.

A voir aussi : Qui paie les factures en cas de décès ?

Le capital décès de la CPAM et de la MSA

Les ayants droit des travailleurs et salariés qui ont cotisé auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) peuvent bénéficier du capital décès. Le montant de cette aide s’élève à 3 681 euros et elle est attribuée par ordre de priorité aux bénéficiaires.

Il en est de même pour les bénéficiaires prioritaires et non prioritaires des travailleurs du domaine agricole ayant cotisé à la MSA. Pour en bénéficier, il faut remplir et envoyer le formulaire de demande de capital décès suivi des pièces justificatives demandées par la MSA du lieu de résidence du défunt.

Lire également : Comment optimiser sa fiscalité à la retraite ?

Remboursement frais d’obsèques par la CNAV

Il est possible d’obtenir un remboursement des frais d’obsèques d’un proche décédé de la part de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV). Après avoir avancé les frais, vous pourrez être remboursé à hauteur de 2400 €. Cette somme est due aux défunts titulaires de pensions de vieillesse. Elle n’est percevable que sur présentation des factures des frais d’obsèques et de l’acte de décès. Elle n’est pas obligatoirement versée aux ayants droit et héritiers.

L’aide financière du CCAS

Le Centre Communal d’Action Sociale peut vous assister en finançant les frais liés aux obsèques d’un proche. Si vous n’avez pas les ressources nécessaires, vous pouvez adresser une demande au CACS du lieu de décès.

L’aide décès de la CAF

La CAF apporte un soutien financier pour l’organisation des obsèques aux personnes éplorées qui correspondent à des conditions de prise en charge. En fonction du département le montant du financement peut varier entre 800 et 1500 euros.

D’autres organismes tels que l’ASF, la CARSAT, le RSI accordent aussi des allocations. La commune peut également prendre en charge les frais d’obsèques dans certains cas.

L’aide aux frais d’obsèques provenant des assurances souscrites

Si le défunt a souscrit des assurances dédiées au règlement des frais d’obsèques, celles-ci peuvent servir à financer ses obsèques. Il peut s’agir de :

  • l’assurance-vie ;
  • contrat d’assurance décès ou d’assurance obsèques ;
  • contrat obsèques.

Hormis ces différentes alternatives, la loi autorise le prélèvement sur les biens ou les comptes bancaires du défunt pour le règlement des dépenses liées aux obsèques. Il existe également des aides financières exceptionnelles pour certains cas de décès (accident de la route, maladie professionnelle ou accident du travail…).

ARTICLES LIÉS