Prix d’un implant dentaire et remboursement

L’implant dentaire est un procédé qui permet de substituer des dents arrachées. Compte tenu de son efficacité, son coût est un peu élevé. Voilà pourquoi il n’est pas toujours pris en charge. Découvrez ici le prix d’un implant dentaire et les possibilités de remboursement.

Implant dentaire : quel est le prix ?

Le prix d’un implant dentaire oscille autour de 3000 euros. En réalité, le prix d’un implant dentaire prend en compte trois paramètres essentiels. Il s’agit de la couronne recouvrant l’implant, du pilier qui constitue la base de la couronne puis l’implant proprement dit.

A voir aussi : Prévenir les maladies courantes chez les seniors : conseils et astuces à connaître

Chacun de ces éléments a un coût. Si la couronne coûte 500 à 1500 euros, le pilier vaut 100 à 200 euros. Quant à l’implant lui-même et sa pose, le prix varie entre 700 à 1300 euros. Toutefois, il convient de souligner que le coût d’un implant dentaire est fixé par chaque cabinet dentaire compte tenu de son expérience, ses compétences et sa notoriété.

Pour rappel, poser un implant dentaire est une procédure médicale effectuée sous anesthésie pour changer une dent abîmée, voire manquante. Très indolore, cet acte est définitif. Autrement, vous n’aurez pas à le changer au bout d’un certain nombre de temps. De plus, il ne requiert pas un grand entretien.

A lire en complément : Pourquoi les personnes âgées deviennent parfois acariâtres ?

Quelles sont les offres de remboursement d’un implant dentaire ?

implant dentaireChaque paramètre touchant à la pose d’un implant dentaire peut être pris en charge. Notamment par une mutuelle que vous aurez choisie ou par la Sécurité sociale.

Cas de la Sécurité sociale

La Sécurité sociale ne s’occupe pas de la prise en charge de l’implant lui-même et du pilier. Ainsi, les coûts de ces éléments ne sont pas remboursés. Par contre, elle rembourse le coût de la couronne à raison de 84 euros. Cela dit, une prise en charge spéciale est accordée à une catégorie d’individus précisément les souffrants d’agénésie.

Cas de la mutuelle

Les frais dentaires ne sont pas du tout faciles à payer. Il existe de nombreuses mutuelles qui interviennent dans le remboursement des frais d’un implant dentaire. Ces dernières peuvent s’occuper aussi bien de la prise en charge de l’implant et du pilier, mais aussi de celle de la couronne.

De ce fait, en souscrivant une bonne assurance maladie, vous pourrez avoir des garanties sur tous vos soins de dents. Il en est de même pour des prestations d’implantologie, de parodontologie et bien d’autres.

Le prix d’un implant dentaire peut aller jusqu’à 3000 euros dépendamment du coût de la couronne, le pilier et l’implant lui-même et sa pose. En ce qui concerne le remboursement, vous feriez mieux de souscrire une mutuelle santé.

Comment choisir son implant dentaire en fonction du prix et du remboursement ?

Comment choisir son implant dentaire en fonction du prix et du remboursement ?

Le choix d’un implant dentaire doit se faire avec minutie. Il ne faut pas s’arrêter uniquement sur le coût de celui-ci, mais aussi sur sa qualité.

Afin de vous assurer que la pose soit bien faite, pensez à bien opter pour des implants dentaires issus des grandes marques reconnues dans ce domaine. Les marques les plus connues sont Nobel Biocare, Straumann, Zimmer ou Dentsply Sirona.

En général, ces grands noms disposent d’une expérience certaine dans le domaine et proposent souvent des produits innovants qui répondent aux besoins des patients. Ils offrent également une garantie constructeur pouvant aller jusqu’à 10 ans en cas de défauts mécaniques.

Pensez à bien consulter un chirurgien-dentiste expérimenté. Ce dernier peut vous aider à faire le bon choix parmi les différentes options disponibles (implant simple ou double). Il peut aussi être utile qu’il vous fasse un devis personnalisé afin que vous puissiez connaître précisément le montant total des interventions nécessaires.

Vérifier les niveaux de remboursements possibles auprès de votre mutuelle santé

Si vous disposez déjà d’une mutuelle santé, il est judicieux de vérifier les niveaux de remboursements proposés pour ce type d’intervention. Effectivement, certains contrats offrent une prise en charge plus ou moins importante selon les garanties souscrites. En parallèle, il est recommandé de lire attentivement toutes les conditions générales du contrat avant de signer.

Le choix d’un implant dentaire ne doit pas se faire à la légère. Il est nécessaire de vérifier la qualité et le prix des différents implants disponibles sur le marché afin que vous puissiez trouver celui qui convient le mieux à vos besoins. Pensez à bien suivre les meilleurs conseils possibles. N’hésitez pas à demander l’avis de votre mutuelle santé au préalable si possible, dans le but d’avoir une idée précise des montants éventuellement pris en charge.

Les astuces pour réduire le coût d’un implant dentaire et maximiser le remboursement

Le coût élevé des implants dentaires peut être un frein à leur pose, mais il existe quelques astuces pour les rendre plus accessibles.

Vous devez vous renseigner auprès de la Sécurité Sociale ou des organismes cotisants aux mutuelles santé sur les aides financières disponibles en matière d’implantologie. Des dispositifs existent afin de faciliter l’accès aux soins par tous :

  • L’aide médicale d’état (AME) : qui prendra en charge intégralement l’intervention,
  • La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), qui permet une prise en charge à 100 % du tarif conventionnel.

Vous devez privilégier la qualité du produit ainsi que l’expertise médicale tout en vous informant sur les divers types d’aides proposées par les différentes mutuelles santé disponibles.

ARTICLES LIÉS