Quels sont les avantages à bénéficier d’une vente en viager ?

La vente en viager se présente comme un mode de vente assez particulier et spécifique. Elle s’applique uniquement sur le bien immobilier comme les maisons, les appartements, les villas, etc. Aujourd’hui, ce type d’opération immobilière est très prisé et devient de plus en plus l’une des priorités absolues des personnes âgées. Pourquoi un tel engouement autour de la vente en viager ?

Un principe particulièrement avantageux

Le viager proposé par Dillan se présente comme un contrat aléatoire reposant particulièrement sur la durée de vie du vendeur. Le principal aléa à ce niveau réside dans la longévité de ce dernier. Dans ce type de contrat, l’acheteur connu sous le nom de « débirentier » achète la propriété d’un bien immobilier en versant au vendeur dénommé « crédirentier » une somme appelée « rente » ou « arrérages ». Il s’agit d’une opération immobilière particulièrement prisée par les personnes retraitées. Cela est principalement dû au fait que cette vente leur offre plusieurs avantages.

A lire également : Cave cigare professionnelle : importance et fonctionnalité d'un humidor

Un complément de revenu pour le vendeur

L’un des premiers avantages à bénéficier par le vendeur qui opte pour une vente en viager est le complément de revenu substantiel. Dans la pratique, ce type d’opération immobilière est très prisé par les personnes retraitées. Ces dernières ont tendance à privilégier la vente viagère en raison des revenus à vie que ce système leur offre. En effet, les arrérages sont un échelonnement à vie du prix de vente du bien immobilier. Plusieurs personnes âgées s’en servent pour faire figure de retraite ou de pension. Cela s’explique par le fait que le montant de la rente est bien élevé. À titre illustratif, les personnes âgées optant pour la vente viagère pourront profiter des arrérages perçus pour se nourrir confortablement au quotidien tout en couvrant certaines dépenses spécifiques.

La jouissance du bien immobilier

Le système de vente en viager offre un avantage considérable à n’importe quel vendeur, notamment la sécurité matérielle. En effet, vous avez la possibilité de garder l’usufruit du bien immobilier mis en vente. En tant que vendeur, vous conservez minutieusement l’usage, l’utilité et la jouissance de votre bien immobilier. En termes plus clairs, les vendeurs peuvent continuer à occuper les locaux, même si la nue-propriété est déjà cédée à un acheteur investisseur. Par la même occasion, ils ont parfaitement le droit de mettre en location le bien immobilier en question. Cela ne s’arrête pas là puisque les personnes âgées qui mettent leurs biens en vente viagère bénéficient de ce droit jusqu’à leur décès, ce qui constitue un avantage considérable auquel plusieurs personnes y accordent une importance particulière.

A lire également : Calendrier électronique pour personnes âgées : avantages et utilisations !

La protection du conjoint du vendeur

La sécurité matérielle offerte par la vente en viager ne se limite pas uniquement au vendeur. Elle s’étend également au profit du conjoint survivant de ce dernier. En effet, le vendeur a parfaitement le droit d’insérer certaines clauses dans le contrat de la vente viagère. Il peut par exemple stipuler que les rentes mensuelles soient réversibles au profit de son conjoint survivant. Dans ce cas de figure, les ayants droit du vendeur n’auront plus aucun droit de réclamation du bien, à moins que le conjoint survivant décède à son tour. En d’autres termes, le conjoint survivant récupère tous les droits de la vente viagère à la mort du vendeur. Il peut parfaitement rester dans les lieux et continuer à percevoir les rentes annuelles jusqu’à ce qu’ils décèdent à son tour. Voilà l’une des raisons pour lesquelles la vente en viager est une solution parfaite pour sécuriser son conjoint après sa mort. De cette manière, celui-ci pourra vivre une vie confortable sans avoir aucune crainte.

La défiscalisation partielle de la rente viagère

La défiscalisation partielle des rentes mensuelles reste également un avantage considérable dont les vendeurs pourront bénéficier sur le long terme. Cela est principalement dû au caractère alimentaire de cette opération. En effet, les rentes perçues par le vendeur sont assimilées aux pensions et aux retraites. De plus, la défiscalisation de ces rentes en vente viagère relève particulièrement des dispositions incitatives liées à l’investissement en immobilier. Par conséquent, les vendeurs peuvent bénéficier jusqu’à 70% d’abattement sur les revenus perçus. Par la même occasion, seuls 30% des rentes annuelles pourront être déclarées dans des conditions spécifiques. De plus, les frais d’enregistrement et de notaire sont pris en charge par l’acquéreur, ce qui constitue une véritable économie pour le vendeur.

ARTICLES LIÉS